Assistance technique : Améliorer la trésorerie

 30 / 10 / 2014  363  0 Accompagnement post-création

Le maintien ou l'amélioration de la trésorerie est un des éléments du bon développement de l’entreprise.

Pourquoi est-il important de disposer d'une trésorerie suffisante ?

Comment améliorer sa trésorerie pour accompagner son développement ?

 

Pourquoi est-il important de disposer d'une trésorerie suffisante ?

Il est important de bien surveiller le niveau de trésorerie, en connaissant parfaitement ses besoins actuels et à venir, en tenant à jour son tableau de trésorerie.

En effet, l’entrepreneur ne peut pas se développer s’il n’a pas la trésorerie suffisante.

S’il se développe sans disposer des capitaux nécessaires, il risque d'augmenter son besoin de trésorerie et d'arriver à un blocage avec la banque, ses fournisseurs…

Il est donc nécessaire pour se développer, de maîtriser l'évolution de son besoin de trésorerie.

Par exemple, s’il encaisse ses recettes avec des délais de paiement de ses clients, mais paie ses marchandises à la livraison, toutes ventes supplémentaires augmentent son besoin de trésorerie.

Il doit alors anticiper ce besoin, car une entreprise qui manque de trésorerie peut se retrouver en difficulté même si son chiffre d'affaires progresse et même si sa rentabilité est correcte.

Comment améliorer sa trésorerie pour accompagner son développement

Pour améliorer sa trésorerie, l’entrepreneur dispose de plusieurs solutions :

  • Générer de la trésorerie dans son cycle d'exploitation, soit en négociant des délais de paiement plus longs auprès de ses fournisseurs, soit en négociant des délais d'encaissement adaptés auprès de ses clients
  • Injecter de la trésorerie dans son entreprise, soit en obtenant un crédit adapté de sa banque, soit en augmentant ses fonds propres par un apport en capital

Ainsi, il va se constituer une réserve de trésorerie suffisante pour lui permettre de faire face aux décalages courants d'encaissement, sans avoir besoin de recourir à un financement extérieur non anticipé.

  1.  Les ratios comptables : Le fonds de roulement

Le fonds de roulement représente le niveau des capitaux qui restent stables dans la trésorerie de l'entreprise.

Toute entreprise a un besoin en fonds de roulement qui s'explique par les dépenses qu'elle est amenée à effectuer pour assurer un cycle d'exploitation par exemple. Le fonds de roulement sert donc à financer le besoin en fonds de roulement qui existe dans l'entreprise.

Si ce fonds de roulement est positif, il représente soit une réserve financière dite de sécurité qui permet soit de palier aux imprévus, soit d'assurer le financement du cycle d'exploitation.

Si le fonds de roulement est négatif, on parle alors d'un besoin en fonds de roulement. C'est-à-dire que l'entreprise manque de liquidités pour assurer un cycle d'exploitation complet, ou pour faire face à des imprévus.

L'entreprise peut alors s'adresser à sa banque pour lui demander de financer ce besoin en fonds de roulement.

Le calcul simplifié qui permet de déterminer le niveau du fonds de roulement est le suivant :

  Ressources stables, inscrites en haut de bilan passif

(Capital, réserves, résultat, subventions, dettes moyen et long terme + provisions pour risques et charges)

- immobilisations brutes, inscrites en haut de bilan actif

(Actif immobilisé en montant brut, charges à répartir sur plusieurs exercices, écarts de conversion actifs)

= Fonds de Roulement

  1.    Les ratios comptables : Le besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement correspond à la quantité de capitaux nécessaire pour équilibrer le cycle d'exploitation.

L'entreprise a besoin de ressources financières entre le moment où le cycle d'exploitation démarre (Achats de matières premières, salaires à avancer, électricité, téléphone, assurances, frais de déplacement, etc.), et le moment où le cycle se termine avec l'encaissement de la vente.

Pendant ce laps de temps, l'entreprise doit disposer des capitaux nécessaires pour autofinancer ce cycle d'exploitation : c'est ce que l'on appelle le besoin en fonds de roulement.

Ce besoin en fonds de roulement peut se financer par le fonds de roulement et/ou par la trésorerie laissée dans l'entreprise.

 Il est également possible de réduire ce besoin en fonds de roulement en agissant sur une réduction des délais clients, une diminution des stocks ou encore un rallongement des délais fournisseurs.

Le calcul simplifié du besoin en fonds de roulement est le suivant :

Stocks + créances clients - dettes fournisseurs fiscales et sociales = Besoin en Fonds de Roulement.

Etape suivante: Assistance technique : Améliorer la rentabilité.

Commentaires

Aucun commentaire n'a été trouvé.

Laisser un commentaire

 
 
 
Poster un commentaire