Sources de financement

 18 / 2 / 2015  545  0 Accompagnement à la création

Tout entrepreneur qui doit se procurer des capitaux est dans une situation de vulnérabilité. Rares sont ceux ou celles qui disposent des moyens suffisants pour lancer leur propre entreprise ou pour la faire fonctionner jusqu'à ce qu'elle produise un rendement raisonnable.

En conséquence, la plupart des chefs d'entreprise devront s'adresser à des tiers pour trouver les fonds nécessaires au lancement de leur entreprise. Les prêteurs se pencheront probablement sur les états financiers qui figurent dans votre plan d'affaires. Cependant, même si cette démarche semble intimidante, détendez-vous. Si vous avez fait votre travail convenablement, vous serez considéré comme un professionnel et la moitié de la bataille sera déjà gagnée.

Toutefois il faut savoir que les moyens de financement les plus fréquents ne couvrent jamais la totalité de l’investissement, et qu’il faut être prêt à engager un minimum de fonds propres pour convaincre les apporteurs de capitaux. Dans cette fiche, nous identifierons les sources de financement extérieures et les informations les plus utiles que vous devez connaître en terme de financement d'entreprise.

 

LES MOYENS DE FINANCEMENT

Pour rappel, le système bancaire marocain a mis en place une série de moyens de financement à destination des entrepreneurs et pour aider à obtenir le financement pour une première création, la Caisse Centrale de Garantie a mis en place un Fonds de garantie auquel tout jeune entrepreneur peut faire appel.

  • L'autofinancement : l'autofinancement permet d'éviter les problèmes de l'endettement, et de rester le seul décideur pour l’entreprise, mais il est extrêmement rare d'avoir les moyens suffisants.
  • Le "love money" : Il s’agit de l’argent de vos proches qui acceptent de vous aider à démarrer votre entreprise.
  • L'emprunt : l'emprunt bancaire concerne tous types de projets. Il nécessite d'apporter soi-même un minimum de fonds propres et de supporter un certain niveau de risque. Les banques demandent souvent la caution personnelle du porteur de projet, qui doit par exemple accepter une hypothèque sur son logement ou le nantissement de ses biens mobiliers.

 

Focus sur les financements par emprunts Crédit à moyen - long terme

La plupart des banques de la place octroient sous certaines conditions des financements pouvant atteindre jusqu'à 70% du montant de l'investissement en cas de création et jusqu'à 80% en cas d'extension.

  • Crédit Jeunes Promoteur

Le Crédit Jeunes Promoteurs est un prêt conjoint de l'Etat et des établissements bancaires.  Il s’adresse aux personnes physiques de nationalité marocaine, âgées de 20 à 45 ans à la date de la demande du prêt. Ces personnes doivent être titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur ou de formation ou qualification professionnelle. 

  • Programme d’appui à la création d’entreprise « Moukawalati » dédié aux TPE

Moukawalati est un programme gouvernemental qui a visé la création de petites entreprises, à montant d’investissement inférieur ou égal à 250.000 DHS. Les intéressés doivent s’inscrire auprès d’un guichet d’accueil et suivre le processus de sélection. Sont éligibles les personnes de nationalité marocaine, de 20 à 45 ans, diplômés du baccalauréat ou de la formation professionnelle.

  • Prêts du réseau Maroc Entreprendre :

Le Réseau Maroc Entreprendre est une association de chefs d’entreprises créée fin 2004. Il a pour objet de favoriser l'initiative économique en accordant aux créateurs d'entreprise des prêts d'honneur, sans intérêts et sans garanties remboursables sur une période de 5 ans et un accompagnement par des chefs d'entreprises expérimentés.

  • Fonds Sindibad

Le fonds Sindibad a vocation à renforcer les fonds propres sous forme de prise de participation dans les entreprises innovantes ou de haute technologie en phase d’amorçage.
Conditions :
- Bénéficiaires : les entreprises en création portant un projet innovant dans les domaines des sciences de l’ingénierie, des sciences de la vie et des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
- Plafond de financement : Entre 10 et 35% du capital de la société avec un plafond de 4 Millions de DHs, à travers une prise de participation dans les fonds propres et quasi fonds propres de l’entreprise.
- Durée de la participation : 5 à 7 ans.

 

Focus sur les fonds de garantie

Une décision de crédit est prise essentiellement en fonction de la capacité de remboursement. Les garanties que le prêteur exige jouent le rôle d'une bouée de sauvetage qu'il désire se donner, par prudence. Si les garanties servent à réduire les pertes, leur réalisation entraîne un ensemble de coûts administratifs, légaux et autres.

 

Fonds de garantie des prêts à la création de la jeune entreprise                                                                                                                    

Ce fond de la Caisse Centrale de Garantie (CCG) a pour objet de Garantir des crédits destinés au financement des projets d’investissement  initiés par les jeunes entrepreneurs. Il a pour objet de faciliter l’accès des entreprises, particulièrement les TPE, aux crédits bancaires pour le financement de leurs propres projets.

Il est à rappeler que l’état a procédé en 2009 à la refonte du système national de garantie avec la mise en place du fonds de garantie PME domicilié à la CCG.

En juin 2012,  conscient de la particularité des besoins de la Très Petite Entreprise, le gouvernement a lancé le produit « DAMANE EXPRESS » qui figure parmi les mesures d’incitation prévus par la stratégie nationale de la TPE. Sont éligibles les personnes physiques ou morales en création ou en développement réunissant des conditions suivantes : Entreprises de droit Marocain, ayant pour objet ou activité la production de biens et/ou de services.

Tous les secteurs d’activité sont concernés à l’exclusion de la promotion immobilière et de la pêche hauturière.

Les demandes sont à présenter par l’intermédiaire de la banque.

 

DAMANE EXPRESS  garantit les prêts accordés par les banques dans les conditions suivantes :

- Quotité de garantie : 70 % du crédit en principal

- Montant : 1.000.000 DHs au maximum par projet individuel initié par un seul promoteur

- Commission de garantie : 1,5%sur le montant du créditpour les crédits à moyen et long termes (> à 12 mois)

Etape Suivante : Votre plan d’affaires

 

Commentaires

Aucun commentaire n'a été trouvé.

Laisser un commentaire

 
 
 
Poster un commentaire